Présentation de la démarche

Il s’agit d’inventer et mettre en place ensemble des solutions fondées sur une vision positive de l’avenir de notre territoire et qui visent à :

  •  Réduire fortement, individuellement et collectivement, nos modes de consommations d’énergie, et celles de nos émissions de CO2 par le développement de nos pratiques écologiques, par l’amélioration de notre gestion des déchets, du recyclage et de la réparation,… ;
  • Renforcer la résilience de nos territoires, leur capacité à absorber les chocs à venir, par une relocalisation de l’économie (alimentation, énergies renouvelables…), par le développement de la qualité des produits locaux et leur accessibilité à tous, par la préparation de nouveaux plans de protection et de sauvegarde de notre environnement face aux crises (canicule, incendies, inondations, virus…) ;
  • Repenser la place de la nature dans la ville, par la création de nouveaux espaces naturels ou de pédagogie de l’écologie… ;
  • Renforcer les liens, les solidarités et la coopération entre l’ensemble des acteurs du territoire ;
  • Acquérir les compétences qui deviendront nécessaires au renforcement de notre autonomie.

Dès lors, ce programme vise à nous animer pour co construire les solutions qui nous conviendront en fonction de nos ressources et de nos enjeux locaux. Il n’y a pas de réponse toute faite. Ce programme offre un cadre de travail cohérent mais non coercitif. Le fonctionnement y est horizontal et participatif.

Les objectifs

Le programme Fontainebleau en Transition est une sorte catalyseur, de “toit” commun qui a pour objectifs de :

 

  • Co inventer, co construire et mettre en place des actions concrètes (achats locales et collectifs, jardins partagés , ballades urbaines, monnaie locale, Incroyables comestibles, repair cafés, recyclerie, nouveau merchandising, logistique partagée, fête, conférences, plan de sauvegarde, charte collective…) souvent à partir de projets dormants ;

Soutenir et valoriser les réalisations portées par d’autres (associations, entreprises, régions, institutions locales… ;

  • Encourager et favoriser la convergence et la synergie des initiatives citoyennes, et de ces initiatives avec les actions du pouvoir public sur le territoire

Pourquoi agir localement ?

  • Parce que l’économie devra inévitablement se relocaliser en grande partie d’ici 20 ans ;
  • Parce que c’est à ce niveau que nous pouvons inventer des solutions bien adaptées à nos réalités et passer à l’action
  • Parce que c’est près de nous que se trouvent les gens, les ressources et les solidarités indispensables pour agir, pas besoin ou presque d’aller chercher ailleurs ;
  • Parce qu’il n’y aura pas de formules magiques qui tomberont du ciel, ni de sauveurs bienveillants qui résoudront nos problèmes à notre place;

« D’abord que la planète est en cours de mondialisation donc qu’elle est invivable pratiquement partout mais que, malgré cela, par plaques, par sites, ca va être brusquement vivable, c’est-à-dire susceptible d’avoir une éclosion, un fleurissement. Cela veut dire que va arriver la philosophie du Jardin. »

Nos convictions

Nous ne savons pas si ça va marcher, mais nous sommes convaincus que :

  •     si nous attendons les gouvernements, ça sera trop peu et trop tard
  •     si nous agissons individuellement, ça sera trop peu
  •     si nous agissons en tant que communautés locales, ça sera peut-être assez, peut-être juste à temps

“Partout dans le monde, des histoires de gens ordinaires qui font des choses extraordinaires ont été collectées. D’autres territoires et leurs communautés locales impriment leur propre monnaie, produisent de plus en plus leur nourriture et leur énergie, relocalisent leur économie… Dans un monde inondé de tristesse, voici des histoires pleines d’espoir et d’ingéniosité, et de tous ces petits moments qui arrivent quand on plante des plantes à des endroits inattendus.”

Une ambition : un territoire écologique unique et remarquable mondialement connu

L’histoire de la relation avec la nature à Fontainebleau est ancienne et étonnante. Les premiers contrats de protection de la nature en France sont nés ici. Nous serons probablement dans quelque temps,  le seul territoire en France disposant d’une réserve de biosphère et disposant d’un espace naturel inscrit au patrimoine historique de l’Unesco. Nous vivons dans une ile entouré de son océan, vert.

Cette relation particulière nous invite à penser à notre distinction, à notre rayonnement exceptionnel. Certes celui-ci passe par la valeur de notre histoire, par l’école mondiale qu’est l’Insead, par la coexistence unique en France des communautés françaises, anglosaxones et germaniques avec une école internationale publique unique en France, par la culture du cheval, mais elle passe aussi par ce contrat que nous avons ici avec notre nature.

Celui-ci nous invite à penser cette relation comme une part de ce que nous apportons et disons au Monde. Elle nous invite à faire de notre transition une chose remarquable. A nous d’être à la hauteur, de créer l’exemplarité.

 
Le programme Fontainebleau en Transition par le détail

Informations annexes au site